mobilemenu

Pourquoi manger végétalien ?

Ce n'est pas une erreur de frappe, un végétalien n'est pas végétarien car il ne consomme que des produits d'origine végétale, même pas d'oeuf ni lait. Même que si vous tenez à porter l'étiquette de végétalien strict, bannissez aussi le miel... mais bon, qui veut d'une étiquette?

Les avantages sur la santé du régime végétalien

Même s'il ne faut pas percevoir l'alimentation seule comme une recette miracle pour la santé, de plus en plus de recherche tend à confirmer que l'alimentation végétarienne et végétalienne peut être un terreau fertile pour participer à diminuer les risques de plusieurs maladies.

Par exemple, la plus grande association de nutritionnistes aux États-Unis, arrive à la conclusion que, à condition d'être planifiée correctement, l'alimentation végétarienne et végétalienne contribue à diminuer les risques de maladie cardiovasculaires, de diabète de type 2, de l'hypertension, certains types de cancers et l'obésité⁷.

Certaines études statistiques suggèrent aussi que l'alimentation végétalienne est susceptible de procurer une plus longue longévité de vie³. Même si ces résultats sont préliminaires et peuvent être questionnés, il existe de plus en plus un consensus que, végétalien ou pas, l'augmentation des fruits et légumes dans nos assiettes s'avère très bénéfique.
Les bons côtés écologiques d'être végétalien
Un sujet qui fait surgir une colère et une tristesse profonde de nombreux végétaliens et non sans raison. La destruction massive d'habitats par la sur-pêche et par la destruction des forêts pour les terres d'élevages ne font qu'un avec la consommation de produits animaux. Manger végétalien ou diminuer sa consommation de produits animaux est une action très puissante pour contrer ces problèmes. C'est aussi participer activement à la réduction des gaz à effets de serre car l'élevage a plus d'impact à lui seul que tout le secteur du transport⁶.

Et finalement, c'est éviter des gaspillages de ressources et d'énergie. Il faut environ 27 fois plus d'eau et 10 fois plus d'espace pour produire une protéine de boeuf qu'une protéine végétale, tout comme il faut produire 10 protéines végétales pour obtenir une seule protéine animale¹. Plusieurs rapports vont jusqu'à conclure que le végétarisme ne sera plus un choix au fil des prochaines décennies car il n'existe plus assez de ressources sur terre pour supporter la production de produits animaux⁴.

Quelques faits qui donnent raison à Einstein qui clamait que "Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d'opter pour une diète végétarienne". 

Les bons côtés pour la défense des animaux

Un autre sujet brûlant est la défense des animaux. Surtout alors que la capacité des animaux à ressentir de la douleur ne peut maintenant plus être réfutée. À même titre que leur capacité à avoir des émotions et manifester de l'intelligence. Plusieurs se refusent à l'idée de tuer un animal pour manger tandis que d'autres acceptent fermement cette idée. Mais outre cette question fondamentale, la réflexion va aujourd'hui beaucoup plus loin.

Les modes de production industrialisés ont créé une chaîne de montage où les animaux sont traités comme des produits. Malgré que les élevages de grandes surfaces gardent le secret sur leur établissements, les fragments d'images documentaires qui s'en échappent suffisent à traumatiser. Les innombrables souffrances, mutilations et changements génétiques que nous infligeons aux animaux se heurtent à toute notion d'éthique.

Le marketing rocambolesque, illustrant fermes familiales et ensoleillées sur les emballages de supermarchés ne pourrait pas être plus mensonger aujourd'hui.

Ne pas mélanger appétit et politique

Malgré la gravité réelle de cette situation qui nous concerne tous, il importe de rappeler que manger végétalien sous la seule force d'une conviction idéologique peut mener à l'échec. Sauver le monde est une chose, changer de repas en est une autre. Le seul moyen de se rallier au changement de façon durable, c'est de bien faire les choses. Il peut être néfaste de changer d'alimentation sans écouter les besoins de votre corps.

Vous pouvez aussi savoir qu'à défaut de devenir végétalien à court terme, acheter un congélateur tombeau et commander votre viande d'un petit producteur local peut être une excellente façon de s'assurer de la qualité des produits achetés. Certains producteurs sont innovants et récupèrent le méthane des vaches, d'autres refusent volontairement certains profits afin d'assurer que leur bétail ait de l'espace pour vivre et se nourrir adéquatement. C'est déjà un pas victorieux que de faire un tel choix et de quitter l'illusion tranquille!

Rien ne vous empêche ensuite de poursuivre un peu à chaque jour votre cheminement et de faire de nouveaux pas pour découvrir une alimentation différente. Parfois, il suffit d'une seule recette pour marquer le lancement de nombreuses autres découvertes et expérimentations!
Compost et autonomie
Les couleurs viviantes du compost dans un hiver blancTous vos déchets de table sont compostables et vos aliments n'ont presque jamais d'emballage. Plus besoin de sortir les poubelles plus d'une fois aux trois semaines. Plus besoin de dépendre de votre municipalité pour polluer des sites d'enfouissements avec vos résidus de tables qui sont la plus grande source de gaz à effet de serre des déchets domestiques.

Avec vos feuilles mortes et vos rognures de de gazon en prime, vous pouvez facilement faire six sacs de composts par année d'une meilleure qualité que celui que vous auriez du payer et transporter. Avec du compost gratuit déjà livré sur place, facile de cultiver ses propres légumes. C'est aussi ça, la souveraineté alimentaire!


Sources
[1] Quantification of the environmental impact of different dietary protein choices, Lucas Reijnders and Sam Soret - 2003
[2] UK-wide Survey of Salmonella and Campylobacter Contamination of Fresh and Frozen Chicken on Retail Sale - 2003
[3] The Oxford Vegetarian Study: an overview, Am J Clin Nutr - 1999
[4] Feeding a Thirsty World, Challenges and Opportunities for a Water and Food Secure Future, SIWI - 2012
[6] Livestock's long shadow, FAO, United nations - 2006
[7] Position of the American Dietetic Association and Dietitians of Canada: Vegetarian diets, J Am Diet Assoc - 2003
Dernière modification le : 2019-01-18

Pages récentes

2015-05-11Le wakame (alaria)Le wakame (ou l'alaria) est une algue riche, tendre et délic
2015-04-26Recette de TempehLe tempeh est une fermentation indonésienne très singulière
2013-05-09Salade du printemps au pissenlitLe pissenlit est une verdure printanière abondante et audaci
2013-03-11Recette de Brownies cruUne super recette contenant des super calories , autrement d
2013-03-02Recette de Tartinade au chocolatFaire sa propre tartinade chocolatée, un vrai jeu d'enfant.
2013-03-01Recette de Salade de kale masséLe kale en salade que l'on agrémente de jolis ingrédients, s