mobilemenu

Topinambour

Le topinambour est une magnifique plante très rustique aux fleurs dorées qui se cultive d'elle-même sans effort. Aussi décorative que nutritive car son tubercule sous-terrain aux formes toujours plus créatives les unes que les autres sont croquants, délicieux et pleins de vertus.

        

Valeur nutritive du topinambour

Le topinambour est une racine douce bien équilibrée en nutriments.

Nutriment ¹UnitéQuantité par 100gPourcentage de
l'apport quotidien
ÉnergieCal73.00-
Eaug78.01-
Protéineg2.004%
Sucreg9.607%
Fibreg1.604%
Gras
Totalg0.01-
Omega 3g0.000%
Omega 6g0.000%
Omega 9g0.00-
Gras saturésg0.00-
Minéraux
Calciummg14.001%
Cuivreµg140.0016%
Fermg3.4019%
Magnésiummg17.004%
Manganèsemg0.063%
Phosphoremg78.0011%
Potassiummg429.009%
Séléniumµg0.701%
Sodiummg4.000%
Zincmg0.121%
Vitamines
Vitamine Aµg_RAE1.000%
Vitamine B1mg0.2017%
Vitamine B2mg0.065%
Vitamine B3mg1.308%
Vitamine B5mg0.408%
Vitamine B6mg0.086%
Vitamine B9µg_DFE13.003%
Vitamine B12µg0.000%
Vitamine Cmg4.005%
Vitamine Dµg0.000%
Vitamine Emg0.191%
Vitamine Kµg0.100%
Autres
Inuline ³g12.00-

Le topinambour est un aliment très alcalinisant
Indice PRAL : -5.77

Valeur médicinale du topinambour

Le topinambour a la particularité de contenir une grande quantité d'inuline, une molécule ressemblant à un amidon ayant un effet médicinal de prébiotique très actif sur la flore intestinale où elle favorise le développement des bonnes bactéries au détriment des mauvaises².  C'est aussi pour cette raison que certaines personnes peuvent avoir des flatulences dans les 48 heures après en avoir consommé, ce qui est normal et n'est pas relié à une mauvaise digestion comme c'est le cas avec les légumineuses.

Cuisiner le topinambour


Puisque sa saveur est si douce, le topinambour peut être intégré à n'importe quelle recette sans tapager les saveurs. Le plus facile pour l'utiliser est de le râper pour les salades ou les sandwich comme on le fait souvent avec les autres racines, ou encore de le lancer tel quel dans un smoothie. Le topinambour s’oxyde très rapidement, ce qui demande le plus souvent de le couvrir d'une vinaigrette avec du jus de citron pour préserver ses vertus antioxidantes.

Gare au sable. Le topinambour est un tubercule aux formes des plus délirantes. Ce qui l'amène souvent à avoir des recoins plus difficiles d'accès. Il ne faut donc pas hésiter à casser le topinambour pour pouvoir donner un coup de brosse rapide à ces zones taquines.

Voyez la recette Festin de racines qui rend honneur à ce magnifique aliment!

La culture du topinambour

Le topinambour est une plante très adaptative qui fait de l'ombre aux autres plantations. Elle est extraordinairement productive et se reproduit d'années en années, formant des bosquets de fleurs jaunes dépassant la hauteur d'un adulte. Il s'agit donc d'une plante ne demandant strictement aucun entretient et qui garanti une récolte abondante à chaque année sans effort. Celui qui oublie de la récolter dira à tout vent qu'elle est envahissante.. et il aura raison!

Le topinambour peut être récolté à l'automne avant les premières gelées, plusieurs semaines après que ses fleurs ne soient fanées et que les plants se concentrent sur leur racine. Récolté trop tôt, le topinambour est beaucoup plus petit et il laisse un léger goût amer persistant et désagréable. Il est bon d'attendre qu'il soit bien croustillant et légèrement sucré.

L'automne est aussi le moment idéal pour sélectionner les plus gros tubercules que vous pouvez immédiatement replanter 10 cm sous la terre pour permettre à ceux-ci de germer et former une nouvelle récolte pour la saison suivante.

Identifier le topinambour

Le topinambour forme toujours de belles et hautes fleurs jaunes et forme des bosquets puisqu'elle se reproduit beaucoup par rhizomes. Sa tige et ses feuilles sont légèrement poilus. Mais le plus facile pour la reconnaître est sans conteste son tubercule sous-terrain qui se forme partout autour de ses racines et qui a des formes plus originales les unes que les autres.


    


Sources :
[1] USDA National Nutrient Database
[2] Recovery of  inulin from Jerusalem artichoke (Helianthus tuberosus L.)  in the small intestine of man, British Journal of Nutrition - 1995
[3] Quality of Jerusalem Artichoke (Helianthus tuberosus L.) Tubers in Relation to Storage Conditions, Honorata DANILČENKO , Elvyra JARIENĖ , Paulina ALEKNAVIČIENĖ , M. GAJEWSKI - 2008

Licences spéciales des images :
topinambourFleur.jpg - Paul Fenwick - GNU / Creative Commons
topinambourMur.jpg - Paul Fenwick - GNU / Creative Commons
Dernière modification le : 2015-05-11

Pages récentes

2015-05-11Le wakame (alaria)Le wakame (ou l'alaria) est une algue riche, tendre et délic
2015-04-26Recette de TempehLe tempeh est une fermentation indonésienne très singulière
2013-05-09Salade du printemps au pissenlitLe pissenlit est une verdure printanière abondante et audaci
2013-03-11Recette de Brownies cruUne super recette contenant des super calories , autrement d
2013-03-02Recette de Tartinade au chocolatFaire sa propre tartinade chocolatée, un vrai jeu d'enfant.
2013-03-01Recette de Salade de kale masséLe kale en salade que l'on agrémente de jolis ingrédients, s